Créer un PDF Recommander Imprimer

Paul Brouzeng, historien des sciences

  • Dernière Modification
    Mardi, 04 Décembre 2012

En la personne de Paul Brouzeng, la Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques (SFHST) perd l'un de ses plus anciens et fidèles adhérents. Maître de Conférences de Physique à l'IUT de Bordeaux, Paul s'est formé à l'histoire des sciences et des techniques dans le cadre du séminaire de René Taton à l'EHESS. Il a soutenu en 1981 une thèse de Doctorat d'Etat portant sur le physicien et historien des sciences Pierre Duhem, précurseur de la thermodynamique des états irréversibles. Avec Pierre Costabel et Jacques Roger, il a fait partie de l'équipe qui, en 1980, a créé la SFHST. Paul a, de 1981 à 1986, été Chef de Département à la MIDIST et il a très activement aidé à la création de plusieurs CCSTI, dans le cadre de l'application du Programme Mobilisateur découlant du Colloque National « Sciences et Technologie » de 1981-1982. Je me souviens en particulier du soutien qu'il nous a apporté pour la mise sur pied de la Maison de la Mer à Brest, qui allait conduire à cette très belle réalisation qu'est Océanopolis.

Nommé Professeur d'Histoire des Sciences et des Techniques à l'Université Paris XI-Orsay en 1990, Paul Brouzeng y a développé l'enseignement de sa discipline, notamment dans le cadre de la formation des maîtres. Il a créé à Orsay le GHDSO, groupe de recherche particulièrement actif, qui a depuis été le lieu de nombreuses recherches et de nombreuses thèses. Il a présidé pendant plusieurs années le Centre d'Alembert.

Pendant plusieurs années, Paul a été élu de la 72ème section du CNU, section qu'il a contribué à édifier et qu'il a présidée. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment sur Pierre Duhem et dirigé, aux éditions Messidor, la très belle collection « la Science et les Hommes ». Après sa retraite il a présidé pendant cinq ans l'Association Science Technologie Société, dont il était l'un des fondateurs, continuant ainsi à promouvoir la culture scientifique et technique.

Toute sa vie Paul Brouzeng a été un militant de la science, de son histoire et de la culture scientifique ; de l'égalité, de la liberté et de la justice sociale ; de l'anti-colonialisme et du progrès social pour tous ; du sport ; du rationalisme.

Avec sa disparition, c'est en ce qui me concerne, le compagnon de tant de luttes que je regrette, mais surtout l'ami talentueux et chaleureux, l'indestructible optimiste qui essayait toujours de me réconforter dans les moments difficiles. A Evelyne, Marie-Paule, Nicolas et leurs enfants, j'adresse, au nom de tous les historiens des sciences, nos plus sincères amitiés.

Jean Rosmorduc
Historien des sciences
(publié sur le site de la SFHST)

  • Type de Document
    Article
  • Nb de clics
    34483 views
  • Vote
    (1 vote)